Des nouvelles du front

Pressing aux couleurs de la X-BOX 360

La guerre des consoles fait rage entre les trois grands acteurs du marché, Nintendo, Sony et Microsoft, à quelques mois de la sortie des consoles de prochaines générations, respectivement les Revolution, Playstation 3 et X-Box 360. Preuve en est s’il en faut le petit accrochage publicitaire survenu il y a quelques jours dans notre bonne vieille capitale, relatés par les divers médias spécialisés. Tout commence par The PSP Factory, un lounge luxueux loué par Sony place de l’Etoile pour présenter en grandes pompes à la presse française, sa nouvelle console portable, la PSP, avec des invitations disseminés au compte-goutte. Quelle n’est pas alors la surprise des organisateurs, au premier jour de leur petite sauterie, de voir que le pressing d’en face a été redécoré dans la nuit aux couleurs de la X-BOX 360, la console du concurrent Microsoft dont la sortie est prévue pour la fin de l’année, avec un message clair : « Gardez vos forces pour cet hiver« .

C’est que le géant américain, sur un coup de tête, s’est fendu d’une petite dépense pour s’offrir pendant une dizaine de jours la vitrine du maître teinturier et faire un joli pied de nez à son concurrent – peut-être aussi se venger du coup bas dans le même genre que lui avait fait Sony à Cannes en 2001, à l’occasion de la sortie de la première X-BOX ; la vengeance est un plat qui se mange froid. Il faut savoir que Microsoft s’était déjà fait remarquer en dévoilant sa console au grand public et à la presse lors d’une soirée spéciale sur MTV, avec Elijah « Froddon » Wood, histoire de bien montrer que la future X-BOX 360 serait un objet in top tendance djeun’z, bref, un iPod.

Quoiqu’il en soit, rebondissement, dès le lendemain, la vitrine est revenue à la normale et toute référence à la concurrence a disparu, ce que Microsoft interprète contre toute attente comme « un signe de plus de l’enthousiasme généré par le lancement dans quelques mois de la Xbox 360« . Là il va falloir m’expliquer. Les affiches arrachées par une bande de fans en rut pour s’en faire des slips ? En fait non, il s’agirait plutôt de l’enthousiasme – pour l’argent – du responsable du pressing qui aurait reçu la visite de grosses pontes de chez Sony, le carnet de chèque à la main. Pour qu’il revienne à la déco classique et renvoie à Bill Gates ses 10.000€, on lui aurait fait une offre qu’il ne pouvait pas refuser. Tout est bien qui finit bien, puisque sans rancune, un boss de chez Sony a cru bon d’envoyer à son confrère de chez Microsoft un petit mot lui conseillant de « garder son argent pour cet hiver« . Tout ça avec le sourire.

Au moins celui du teinturier.

Source : Canard PC et Gamekult

Mise à jour à 13h : Ce n’est pas terminé puisque Rouge Canal, l’agence de pub responsable de cette plaisanterie aurait décidé d’intenter une action en justice contre Lauriston Pressing, entre autres parce que l’habillage n’aurait pas été restitué après avoir retiré de la facade (ce qui attesterait l’hypothèse des slips ?). Je retire ce que j’ai dit sur le sourire du teintutier…

Laisser un commentaire